Biographie

Alberto Ferro est le fils d’un diplomate italien, ce qui va lui permettre de parcourir l’Europe dès sa plus tendre enfance et de maîtriser assez tôt un certain nombre de langues étrangères. Alberto s’intéresse également très jeune au sexe et à sa représentation sociale.   Inscrit en section Droit à l’Université de Milan en 1955, il passe avec brio tous ses examens et présente une thèse de doctorat sur la « censure judiciaire en Occident », ce qui n’aura pas l’heur de plaire à ses examinateurs.   Devenu avocat, Alberto Ferro va consacrer tout son temps et son énergie à défendre la liberté sexuelle à travers toute l’Europe. Dès le début des années 60, il met un pied dans l’érotisme avec la collaboration de deux libraires belges qui impriment clandestinement des revues de charme.   Grâce à son passeport diplomatique, Alberto peut diffuser les magazines dans tous les pays européens et notamment en France où il va faire de nombreux voyages. Entre 1962 et 1967, Alberto écrit également des romans pornographiques qu’il distribue sous le manteau dans des librairies spécialisées ou des kiosques.   Alberto milite pour la libéralisation de la pornographie et entretient des contacts avec des hommes politiques de nombreux pays. C’est le Danemark qui va le premier légaliser la représentation du sexe à l’écran et en littérature, en 1966.   Aussitôt, Alberto s’installe au Danemark et crée une société de production de courts-métrages pornographiques désignés sous le nom de « loops ». Séducteur invétéré, Alberto fait tourner des filles draguées dans la rue ou les discothèques et qui sont également ses maîtresses.   Entre 1968 et 1969, Alberto réalise ainsi des dizaines de « loops » qu’il signe du pseudonyme de Lasse Braun et vend par correspondance dans toute l’Europe. Le succès est colossal et Lasse Braun écoule jusqu’à 50000 copies en un an d’activité.   Le nom de scène du réalisateur italien est bientôt connu de tous les pornographes, jusqu’aux Etats-Unis où Lasse Braun trouve des alliances utiles qui vont lui permettre de réaliser en 1973 son premier long-métrage, French Blue – Pénétration, signé Falcon Stuart.   Le film présenté à Cannes rencontre un franc succès, tant du côté du public que des professionnels et engrange 750.000 dollars de recettes en quelques semaines rien qu’à New York.   La star du film est Brigitte Maier, que l’on retrouve deux ans plus tard dans Sensations, second long métrage de Lasse Braun, qui assoit définitivement sa notoriété.   Après ce deuxième essai réussi, Lasse Braun réalise quatre autres films dont l’excellent Body Love, distribué en France, comme ses autres grands succès, par la société Alpha France, avant de mettre un terme à sa carrière de réalisateur porno en 1978, puis de retourner ponctuellement à la mise en scène à partir de 1981.

Caractéristiques

  • Début dans le X 1968
  • Lieu de NaissanceAlger, Algérie
  • Date deNaissance01 janvier 1936
  • NationalitéFrançaise
  • Site Officielhttp://www.lassebraun.com